Quel est le Meilleur livre de Jean D’Ormesson ? 2023

Découvrez la plume virevoltante de Jean d’Ormesson, un brillant auteur qui parvient à faire partager sa vision philosophique de la vie. Laissez-vous porter par ses écrits, inspirés de sa vie personnelle ou de son imagination débordante.

Vous allez découvrir dans cet article des œuvres passionnantes, souvent racontés avec humour, mais aussi avec beaucoup d’enthousiasme.

NOTRE SELECTION COUP DE COEUR

Je dirai malgré tout que cette vie fut belle


Je dirai malgré tout que cette vie fut belle de Jean d’Ormesson est un ouvrage dans lequel il se livre à travers un procès qu’il s’assigne à lui-même. C’est une sorte de bibliographie où l’on apprend beaucoup sur son parcours.

Il remémore les différentes étapes de sa vie. Il raconte des souvenirs de son enfance dans l’entre-deux guerres, évoque aussi son adolescence vécue durant la Seconde Guerre mondiale de 1939 à 1945 et surtout, une vie intellectuelle passionnante qui l’a permise de côtoyer l’élite française.

Des histoires riches et captivantes, parsemées d’anecdotes pour faire encore plus connaissance avec ce grand écrivain.

Au plaisir de Dieu


Jean d’Ormesson dans Au plaisir de Dieu relate avec grâce l’Histoire vécue par une famille bourgeoise française. Il reprend en fait une partie de son histoire personnelle dans ce roman d’aventures.

Tout se passe dans le XXème Siècle, à l’époque où des changements majeurs s’opéraient au niveau de la société française. L’auteur met alors en scène plusieurs personnages, dont son grand-père, qu’il met plus en avant.

C’est un cadet de la famille qui est fortement attaché aux traditions et très fidèle au passé. Une chronique familiale somptueusement racontée avec humour et passion, digne de cet écrivain au talent unique.

Un hosanna sans fin



Édité par sa fille Héloïse d’Ormesson, elle présente ce livre comme étant le testament de son père. Il s’agit du dernier œuvre de Jean d’Ormesson, c’est pour cette raison que ce court texte diffuse un petit gout de tristesse à son lecteur.

C’est un ultime cadeau qu’il nous offre au terme de sa vie. Jean d’O clôt son trilogie avec cet Hosanna sans fin après avoir publié comme un chant d’espérance et Guide des égarés.

Dans ce livre, il passe directement à l’essentiel dont : la vie ; qu’il dit tant aimé à travers ses écrits, puis la mort ; qui est si certaine, ensuite les limites de la science et pour finir la religion.

Et moi, je vis toujours


C’est un livre à ne surtout pas rater et à recommander absolument ! Avec ce livre : Et moi, je vis toujours, Jean d’Ormesson nous plonge tantôt dans le futur, tantôt dans le passé en passant par le présent.

C’est un roman historique qui témoigne de l’immense culture de ce brillant écrivain. Il promène ses lecteurs d’une époque à l’autre dans le temps et l’histoire.

Avec tellement de légèreté et de bonne humeur, l’auteur s’interroge sur la vie, la mort et le temps. À travers ce pétillant ouvrage autobiographique de l’Histoire du monde, il nous éclaire sur des questionnements auxquels beaucoup d’entre nous se posent surement.

A Lire Aussi : Les 7 Meilleurs Romans de l’autrice Virginie Grimaldi à ne pas rater !

Une autre histoire de la littérature française


Jean d’Ormesson fait découvrir des grands auteurs de la littérature française à travers ce livre classique « Une autre histoire ».

C’est un fascinant ouvrage dans lequel nous pouvons découvrir par exemple des petites biographies d’auteurs français comme Du Bellay, Ronsard, Montaigne et bien d’autres.

Dans ce livre, Jean d’O évoque sa passion pour la langue française ainsi que pour ses acteurs, ses héros, partisans et adversaires. Il s’adresse alors aux amoureux de cette langue comme lui, en faisant découvrir et redécouvrir ces diverses personnalités qu’il admire tant.

Au fur et à mesure des chapitres, l’harmonie entre l’histoire de la littérature française et l’Histoire de France paraît davantage plus évidente.

A Lire Aussi : 6 Romans intéressants de Michel Bussi à Lire en 2023

Guide des égarés 


Le Guide des égarés est un manuel à travers lequel Jean d’Ormesson décrit parfaitement le monde insensé dans lequel nous nous retrouvons. Des interrogations qui pourraient nous titiller de temps à autre sont clarifiées dans cet ouvrage.

L’auteur dépose ses réflexions existentielles sur le passage éphémère des humains sur cette terre, ou encore sur la finalité de la vie dans ce monde invraisemblable qu’il a comme tant d’autres sujets philosophiques à propos de la science, l’amour, la beauté, la justice…

Il tente à travers ce guide de nous remettre dans le bon chemin afin de mener notre existence pour le mieux.

L’enfant qui attendait un train


L’enfant qui attendait un train est un conte innocent dédié aux enfants, mais surtout aux adultes. Un récit très poétique qui illustre somptueusement l’adage « l’espoir fait vivre ».

C’est l’histoire d’un petit garçon qui vit en milieu isolé sans aucun loisir, ni copain, ni école et qui n’a donc qu’un train pour seul ami. Tous les soirs, il attend impatiemment son passage devant chez lui, c’est un vrai petit spectacle qu’il voit passer devant ses yeux.

En effet, l’enfant a le grand désir de faire partie de ses voyageurs un de ces jours, mais il tombe gravement malade… Il garde quand même espoir que son rêve puisse s’accomplir malgré tout.

Biographie : Qu’est Jean Ormesson ? et quel est son style d’écriture ?

Jean Lefèvre d’Ormesson, parfois surnommé Jean d’O est un écrivain, journaliste et philosophe français né le 16 juin 1925 à Paris et mort le 5 décembre 2017 à Neuilly-sur-Seine.

Il est auteur d’une quarantaine d’ouvrages dont le dernier est Hosanna sans fin. Il aime écrire des fresques historiques imaginaires et des essais philosophiques orientés sur la vie, la mort et la religion.

FAQ

Quel est le Premier livre de Jean d’Ormesson ?

Le premier ouvrage publié par Jean D’Ormesson est le roman intitulé ‘ 1956 L’amour est un plaisir ‘ – roman (Julliard)

Laisser un commentaire